Sur le quai

// folk et musiques grecques //

Dans le sillage des chanteurs folk engagés, ce trio insolite invoque des voix marginales grecques, britanniques et américaines. Les chansons d’enfermement y côtoient les luttes et les grands rêves d’espace, dans un style musical mêlé d’embruns et de tempêtes…

Le quai des brumes, c’est le quai de toutes les nostalgies et de toutes les attentes. Qu’on soit femme de marin, rébète inspiré, cowboy au soleil couchant, on y attend son heure, son amour ou la prochaine pluie en scrutant l’horizon incertain. Attentes mélancoliques, oui, mais jamais noires car c’est face au vent que l’on offre son chant, et la cavalcade au coeur !

StSamson/Plougasnou
Sur le quai des brumes, on se tient prêt pour la prochaine histoire, et l’on côtoie des destinées marginales, comme dans un film avec Jean Gabin : « T’as d’beaux yeux tu sais… ». Le sel du quotidien traîne les hommes en bord de côte et fait courir leurs doigts sur les guitares. Les voix se font traînantes et les percussions font écho aux vagues qui ressassent des rêves d’évasion. Car c’est bien d’espace qu’il est question : l’espace trop grand qui nous sépare de l’être aimé, l’espace trop petit de notre condition, l’espace infini de nos espoirs.

StSamson/Plougasnou
Notre quai des brumes, c’est aussi l’histoire d’un lien fort à une nature bretonne grandiose et hostile, rude et sentimentale. Le trio se nourrit de ces expériences sensibles vécues au creux d’un quotidien partagé. Car c’est une histoire de famille que ce petit rafiot d’écume vêtu de cordes et de vents…
StSamson/Plougasnou